Tel le chêne qui lui prête son nom, GARRIC explore un univers musical à la limite entre la modernité et l’intemporel, entre les racines et le ciel, l’espace de vie et de création. L’Occitan et la musique sont ici deux langages mêlés profondément dans le tour de chant, menant les pieds vers la danse et l’esprit vers l’exploration d’horizons à la fois proches et nouveaux, intimes et ouverts au monde en mouvement. GARRIC n’a pas choisi entre concert et musique à danser, à vous de composer votre soirée comme elle vous enchante.

Garric

9 janvier 2017

Le plus petit bal de toute l'histoire de Garric ! C'était le 14 octobre, au Viel Audon en Ardèche. Le bal devait se faire dans la prairie. Il pleuvait. Rappatriement dans une pièce minuscule. Ca a dansé grave, tout quiché les uns sur les autres. On se rappellera longtemps l'ambiance chaleureuse, les sourires de l'équipe, la falaise au dessus du hameau, le convoyage du matériel sur 100 mètres de dénivelé, les nappes en feutre, la poutre géante de la cuisine... si vous passez près du Viel Audon, faites le détour, vous ne le regretterez pas. Merci à Samuel Monsarrat pour les photos

Garric

14 juin 2016

Garric shared Fête de la musique Zürich's post.

Garric

16 mai 2016

Une seule photo du concert balèti de Garric hier soir à Gruissan pour les Festéjades. Une seule photo du concert balèti de Garric hier soir à Gruissan pour les Festéjades. Un très chouette moment, très énergique.

Garric

9 mai 2016

Garric updated their cover photo.

Garric

9 mai 2016

La nouvelle équipe...

Garric

30 mars 2016

Voici donc la traduction: Au sein de l'association Coriandre, qui héberge les groupes « Coriandre », « Sors les mains d'tes poches » et organise le festival « Trad'hivernales », est né - sous l'impulsion de Denis Galvier (chant, saxophones et flûtes) - ce rejeton excentrique : GARRIC. Les morceaux de Denis, parfois créés en collaboration avec Marc Lemonnier (Accordéon, guitare, charango) se basent sur le concept de bal à la voix occitan. Ils sont têtus et robustes, comme le chêne auquel fait référence le nom du groupe. Ils essaient d'établir des liens entre la tradition, la modernité et l'intemporalité. Jean Michel Poisson participe aux chœurs. Le chant forme à côté de la musique un deuxième langage qui attire inexorablement les pieds vers la piste de danse, tandis que l'esprit découvre de nouvelles perspectives à partir d'horizons connus. Les traductions françaises rendant l'occitan accessible, le disque est également à écouter. Dès la bourrée d'ouverture, à trois temps, la flûte prend un intermezzo dans lequel on croit reconnaître une forte influence de Ian Anderson. La rugosité (polie) est renforcée par la voix rauque et très rock de Denis, lequel se révèle être un troubadour de notre époque. Dans le titre « La bourse ou la vie », la bourse désigne cette instance qui nous incite à investir nos sous. La danse se fait philosophique avec la chanson-titre (Chercheurs d'or), qui nous invite à réfléchir aux directions vers lesquelles diriger nos vies, tandis que l'accordéon amène du repos dans ce chaos ordonné. Après une mazurka doucement balancée par le son du saxo, qui amène un peu de repos, un Andro instrumentalement bien planté nous apprend que nous ne sommes pas en train de faire du folklore mais de garder en vie l'héritage occitan. On passe également en revue des danses moins connues, comme une ronde du Quercy, avec flûte et guitare au premier plan, ou une cochinchine aux accents des Caraïbes, et qui introduit deux autres airs légers aux couleurs latino, dont une valse à 5 temps. Une valse lente permet enfin d'atterrir les deux pieds par terre, en sécurité De la néo tradition réussie. Pas de folklore, le but est atteint. Bart Vanoutrive (traduction Sandra Lycklama)

Garric

29 mars 2016

Presque un an après la sortie de l'album "Cercaires d'Òc - Chercheurs d'Or", une belle chronique de Bart Vanoutrive sur le magazine belge FOLK, avec une distinction FIP. Une petite difficulté: La chronique est en Flamand ... Mais nous cherchons une traduction (non automatique) de l'article. ça ne saurait tarder. Pour l'instant, à vous d'imaginer ...

Garric

16 mars 2016

Une vidéo de Garric avec les Ministrings au Balèti d'Automne sur la chanson "Aquò fara pas" . https://www.youtube.com/watch?v=NWt7FZcoPXQ Un très grand merci à Douglas Parsons pour le film et le montage. D'autres morceaux sont à venir ... revenez voir la page...

Garric

14 décembre 2015

Extraits de Presse du CD Cercaires d’Òc: Il y a de très bonnes critiques de l'album de Garric de la part des Journaux, en France et au delà. En voici quelques extraits. Garric bluffe tout le monde, mais ne trompe personne… Des morceaux superbement construits, une voix et des chœurs joueurs, une musique trad’ à la sauce présent, riche et originale … Le petit miracle des compositions de Garric : les vieux d’aqui entendront leur bon vieux son des bals musette, mais les plus jeunes vibreront sur une musique actuelle. De la musique comme au bon vieux temps d’aujourd’hui pour faire la fête, dans cette Occitanie rebelle et créative… Centre Presse : Monsieur L’ouie Le chêne lui prête son nom, Garric qui pourrait sembler breton, nous vient pourtant d’Occitanie … Les douze titres sont tous des danses traditionnelles, pas forcément originaires du sud … qui vous donneront irrésistiblement des fourmis dans les pieds … si la tradition est présente dans le choix des danses, les arrangements, les créations mélodiques et les textes sur des thèmes d’actualité se tournent ostensiblement vers la modernité. Une musique entrainante et dansante TRAD’Mag (TTT) et Musiques de Celtie… et d’Ailleurs – Philippe Cousin Garric affirme sa vision des choses et surtout la nécessité de ne pas se couper de ses racines tout en liant l’occitan au réel, à l’actuel… Ce brassage donne un résultat très vivant, où les textes s’amusent de la vie de tous les jours alors que les musiques incitent à danser… Comme un symbole fort, un homme à tête en feuille de chêne semble danser tout au long des pages du livret. «Une feuille de cet arbre dominant de la garrigue, qui trouve toujours le moyen de pousser dans la rocaille et d’être plein de sève.» Midi Libre - Muriel Plantier L’univers de Garric s’inscrit dans une démarche alliant tradition et modernité. A cet égard, la réalisation et le mixage de Jean Michel (Spi) Poisson ont été déterminants pour obtenir ce son très actuel, en phase avec les explorations musicales des musiciens … Les textes des chansons méritent une attention spéciale et excluent toute forme de facilité et de banalité. On peut les lire en français et en occitan dans le joli livret qui accompagne ce disque … Bernard Jean – Elektrik Bamboo C’est un torrent d’énergie qui se décline en balèti et en concert, et qui brandit bien haut l’étendard occitan en clamant que sa musique n’est pas folklorique, c’est un pont qui relie la ville et le village. Le Canard Folk (Belgique) – Marc Bauduin La voix ne fait pas que servir l’instrumental, les paroles faisant l’essence des morceaux … Garric essaie ici de montrer une certaine richesse de sons mais aussi de placer la voix comme le Mistral dans la plaine : imposante et entêtante. Garric, avec ses textes qui parlent de la vie, dans un biais poétique et elliptique, tend à partager avec le monde des valeurs qui s’oublient de temps en temps. Il y a quelque chose d’intime, mais aussi d’universel dans cet album. On y entend un mélange de sons qui donne de la profondeur à la musique de Garric … Cet arbre grandit toujours, ne se courbe pas, ne tombe pas : il se dresse. C’est ça le contraire du folklorique. … Le CD Cercaires d’Òc a même quelque chose d’un peu punk. Certainement dû au rythme, mais aussi à la manière de chanter. Aquò d’Aqui – Amy Cros … On se laissera bercer par la musique et la poésie de cette langue millénaire et si l’on ne saisit pas le sens, on perçoit l’esprit. Le Livret qui accompagne le CD, propose la traduction des chansons et c’est vraiment bien. Des chansons qui militent pour qu’émerge un monde meilleur, d’autres qui racontent des instants de vie et assurent que « pour le bonheur, il n’est jamais trop tard ». Garric laisse s’exprimer un goût pour le jazz, le rythme, la musique actuelle … Par certains aspects on peut aussi penser à des groupes comme Fabulous Trobadors. La Marseillaise – Isabelle Jouve Du massacre des poux à l’amnésie des prénoms, de la révolte contre l’argent roi au refus de la résignation, de la timidité à l’amitié, l’album témoigne de la vie trépidante de ceux qui ne mesurent pas la beauté à l’échelle des affaires. Des musiques qui sont de l’ici où nous vivons et de l’ailleurs dont nous révons. Patrimòni – Bernard Verdié Per eles, s’agís de far viure un lengatge musical occitan al meteis títol que la lenga que lo pòrta. Al menut, una configuracion mai que mai world amb un repertòri que posa a l’encòp dins las musicas tradicionalas d’en cò nòstre mas tanben dins las musicas actualas. Dins son esperit, lo grop GARRIC vòl pas causir entre « musica a dançar » e « musica a escotar » La Setmana – Clamenç Pech Magnifique et pétillant projet de Garric qui dévoile une très belle approche avec une alchimie des univers folk trad et Occitan qui donne une folie sonore des plus festives à travers de splendides créations. REC - Alain Dupeux Puta qu'es bon miladieu ! E aquò tanpauc es pas folcloric … P… que c’est bon Milledieux ! Et ça non plus ce n’est pas folklorique … Radio d’òc – Cristòl Larrocan

Garric

29 novembre 2015

Quelques photos de notre tournée Suisse, avec bien sûr peu de photos de concert, il paraît qu'on jouait ! 1 photo à Lausanne, au bord du Lac, 2 prises à Winterthur pendant le début du bal avec Zéphyr Combo, et puis une magnifique visite de Fribourg (quelle ville !!!) avec les amis Dominique et Anna. Un vraie belle virée commencée par une soirée à Grenoble vraiment super (pas de photos, désolé)

Garric

23 novembre 2015

Des Photos du passage de Garric sur la grande scène du Festival Het Lindeboom à Loon Plage. Merci encore aux organisateurs de nous avoir fait confiance pour cette superbe expérience à 1000 km de chez nous. Et les très bonnes réactions du public nous prouvent qu'apprécier la musique occitane n'est pas réservé ... aux occitans. Mais on a déjà pu le vérifier au Portugal et en Suisse !

Garric

3 novembre 2015

Ce sera notre première étape Suisse ... on a hâte de retrouver la fougue des Ministrings.

Garric

20 juillet 2015

Une chronique parue sur Midi Libre du 7 juillet et signée Muriel Plantier. Encore une très bonne critique du CD !!!

Garric

9 juillet 2015

Ci dessous, l'article de Centre presse en version texte ... que du Bonheur Garric, le Chêne d’Oc Manquant Vous allez apprendre à connaître la musique du chêne. D’un chêne d’ici, qui parle occitan, qui chante avec le vent, les vents, tous les vents, ceux du soir et ceux du matin, ceux d’hier, d’aujourd’hui et de demain. «Entre les racines et le ciel.» Car si la musique des quatre de Garric est indubitablement occitane, ancrée dans la culture occitane, elle est tout aussi indubitablement moderne, contemporaine. Et Garric en fait, des bourrées à X temps, des rondeaux, des mazurkas, scottishs, valses, rondes et rigaudon. Oui, les chênes dansent aussi le soir au fond des bois. Mais en même temps, ils vous envoient du rock des années soixante ou 70, du funk, du swing, du ska, du reggae, du tropical, voire même du psychédélique. En même temps, ai-je dit, c’est le petit miracle des compositions de Garric, les vieux d’aqui entendront leur bon vieux son des bals musette, mais les plus jeunes vibreront sur une musique actuelle. Même ceux qui n’y connaissent rien de la culture occitane, et même bien sûr les glandspourront y trouver leur compte. Et sans gueule de bois. Enregistré chez le «Naufragé» Spi Poisson, ce premier album de Garric est d’une richesse totale, d’où le titre «chercheurs d’or, chercheurs d’Oc», et c’est trouvé d’entrée. Sans fioritures, sans instruments électroniques, avec chant guitare, basse et batterie, plus de la flûte, du sax, des percus et bien sûr de l’accordéon, Garric nous gratifie de... 12 superbes chansons bourrées de rythmes, d’atmosphère, d’hier et de demain. De la musique comme au bon vieux temps d’aujourd’hui donc, et pour faire la fête, dans cette Occitanie rebelle et créative, à chercher le hard-rock derrière la bourrée de «La bourse ou la vie », le haka dans celle à deux temps de Aquò fara pas, ou le twist dans le two steps de La cima, le côté marin des terres, celui de troubadour des temps modernes, allant non point de castel en château mais de ville en village. Une vraie musique occitane intemporelle, mais réclamée par Garric comme n’étant pas folklorique, c’est-à-dire sortant d’une imagerie d’Épinal au final surannée et aussi vraie que les petits Mickey d’un Disney Land. Dans la très ragga chanson «Es pas folkloric », on aurait pu croire que Garric pourrait rester coincé entre «pourquoi parler occitan, vis avec ton temps et prends ta place dans le rang» et les puristes rigoristes talibanesques tenants des traditions qui parlent «de trahison, d’arrêt de la transmission ». Il n’en est rien, Garric fait le lien entre «le présent et l’avenir qui vont chercher un moyen de vivre ensemble», et où français et occitan se marient, quand même avec «l’accent qui sent l’ail, le vin et le fromage». Garric bluffe tout le monde, mais ne trompe personne: la musique du chêne invite tout le monde en forêt pour de joyeuses célébrations. Des morceaux superbement construits, une voix et des chœurs joueurs, une musique riche et originale qui se fait l’écho donc d’une musique trad’ à la sauce présent (« trad’actuelle »), Garric est plein de jus... pardon: de sève. Sans «prisa de cap». MONSIEUR L’OUIE Garric, album «Cercaires d’Oc, chercheurs d’or », chez l’Autre Distribution.